VATICAN/ Partout dans le monde, nous devons construire des ponts…

« Sans renoncer à la prudence », il est temps de « mobiliser toute notre énergie afin d’éliminer les murs de la division et de construire des ponts de fraternité partout dans le monde », déclare le pape François.

Le pape François a envoyé un message pour l’ouverture des travaux de la IIIème Conférence internationale de « L’éthique théologique catholique dans toute l’Eglise » (« Catholic Theological Ethics in the World Church »), qui se tient à Sarajevo, en Bosnie-Herzégovine, du 26 au 29 juillet 2018, sur le thème « Une époque critique pour construire des ponts : l’éthique théologique catholique aujourd’hui ».

Le pape rappelle ses recommandations exposées dans sa récente constitution apostolique Veritatis gaudium : la nécessité d’un « large dialogue » d’une part et « le besoin urgent d’une “mise en réseau” entre les institutions du monde entier qui cultivent et encouragent les études ecclésiastiques »

« Nous avons besoin d’un leadership qui puisse aider à trouver et à mettre en pratique un moyen plus juste pour nous tous de vivre dans ce monde en partageant un destin commun », affirme aussi le pape. Dans le « scénario complexe et exigeant » que présente notre époque, il s’agit d’abord de « favoriser la réflexion éthique et théologique, avant même d’inspirer des attitudes pastorales appropriées et des pratiques politiques responsables et soigneusement planifiées ».

Partager ici

Laisser un commentaire